Si vous prévoyez de changer vos volets, il est important de savoir dans quels cas vous devez demander une autorisation quelconque, et dans quels cas vous êtes libre de les changer comme bon vous semble.

Pas d’autorisations si vous changez vos volets à l’identique

Si vous souhaitez changer vos volets à l’identique, vous n’avez aucune autorisation à demander. Le remplacement des volets est libre s’ils sont en tous points similaires : en termes de coloris, de matériaux et de mécanique (volets roulants ou volets battants).
Il en va de même si vous repeignez vos volets dans la même teinte : aucune autorisation ni déclaration n’est nécessaire.

Une autorisation est requise si les volets sont différents

Vous pouvez prévoir d’installer des volets différents, qu’il s’agisse du coloris, du matériau ou du système d’ouverture. Dans tous ces cas de figure, on estime que les volets vont modifier l’aspect extérieur du logement, ce qui implique le dépôt d’une déclaration de travaux à la mairie. C’est le service de l’urbanisme qui vous dira si cette modification est possible et quelles sont les règles.
De même, si vous souhaitez repeindre des volets dans un coloris différent, vous devrez là encore vérifiez que ce coloris est admis par la commune, et déposer une déclaration de travaux.

Changer les volets en copropriété : les règles à respecter

Si vous vivez en copropriété et que vous souhaitez remplacer vos volets à l’identique ou repeindre dans le même coloris, là encore vous n’aurez pas d’autorisation à demander.
En revanche, si vous souhaitez les remplacer par des volets différents ou repeindre dans un autre coloris, vous devez d’abord consulter le règlement de copropriété pour connaître les règles en la matière, et soumettre votre projet à l’assemblée générale pour obtenir l’accord des autres copropriétaires.